Comment éviter les intoxications au CO

Chaque année, la presse relate les mêmes faits divers de personnes intoxiquées au monoxyde de carbone. Le CO fait plus de 1.000 victimes par an dans notre pays. Pour un petit nombre d'entre elles, l'issue est même fatale. Pourtant, en suivant quelques règles simples, il est possible d'éviter les intoxications au monoxyde de carbone.


Le CO ou monoxyde de carbone : un tueur silencieux

Le CO est un gaz incolore, inodore et insipide produit par une combustion faible ou incomplète. Ce peut être le cas, par exemple, avec une chaudière ou un chauffe-eau défectueux qui fonctionne au mazout ou au gaz, mais aussi avec un poêle portable à pétrole ou une cheminée décorative à l'éthanol. Le CO pénètre dans le sang par les voies respiratoires et provoque un manque d'oxygène dans les organes. On parle d'intoxication lorsqu'il y a une concentration excessive de CO dans le sang. Le résultat ? Des évanouissements, un coma et dans certains cas, la mort.

Comment savoir si vous êtes exposé à un risque d'intoxication au CO ?

L'intoxication au CO est très difficile à déterminer : le gaz est uniquement détectable en se servant d'appareils. Les symptômes de l'intoxication sont très similaires à ceux d'un début de grippe. Les victimes se sentent faibles et nauséeuses et sont plus rapidement fatiguées en cas d’effort. Aucun de ces symptômes ne fait donc immédiatement penser à une intoxication au CO et il est très facile de se tromper de diagnostic.

Les principaux symptômes d’une intoxication au CO sont :

  • Maux de tête et vertiges
  • Nausées, vomissements
  • Douleurs thoraciques, musculaires, abdominales
  • Troubles de la vision, de l’odorat, de l’attention

Il faut donc redoubler de vigilance dans les situations suivantes :

  • Un membre de la famille ne se sent pas bien dans la salle de bains où se trouve un chauffe-eau ou un boiler au gaz.
  • Plusieurs personnes se trouvent dans une même pièce et présentent un ou plusieurs symptômes d'intoxication au CO.

Que faire si vous soupçonnez un problème lié au CO ?

Au moindre soupçon, n'hésitez pas et agissez immédiatement :

  • Ouvrez toutes les fenêtres et les portes pour ventiler la zone concernée.
  • S'il y a des victimes, évacuez-les de la pièce si vous le pouvez sans vous mettre en danger.
  • Vérifiez l'état de conscience et la respiration de la victime. Commencez la réanimation si la victime ne respire plus.
  • Appelez les services de secours (112) et signalez qu'il peut s'agir d'une intoxication au CO.
  • Si vous pensez savoir quel appareil est à l'origine du problème, éteignez-le.
  • Veillez à ne pas vous intoxiquer en apportant votre aide. Évaluez les risques avant d'agir. Si nécessaire, attendez les services de secours, qui disposent notamment de protections respiratoires.

Une question de prévention

Les appareils de chauffage mal entretenus et une ventilation inadéquate sont les principaux responsables des intoxications au CO. Suivez quelques règles simples pour éviter les accidents et assurer la sécurité de votre famille.

  • N'achetez que des appareils de chauffage sûrs et faites-les installer par un professionnel.
  • N'utilisez pas d'appareils de chauffage supplémentaires fonctionnant au mazout ou au gaz sans les raccorder à une cheminée.
  • Faites entretenir tous les appareils de chauffage - y compris les appareils individuels au mazout - et les cheminées par un professionnel.
  • Assurez une circulation continue de l’air dans les pièces (grilles d’aération, fenêtres, etc.).
  • Installez un détecteur de CO dans toutes les zones à risque afin de déclencher une alerte lorsque la concentration dépasse un certain seuil. Toutefois, méfiez-vous du faux sentiment de sécurité que ces détecteurs procurent : ils ne sont pas infaillibles et ne doivent pas vous inciter à négliger d'autres mesures de prévention.

Qu'en est-il des assurances ?

En principe, l'assurance incendie ne couvre que les dégâts matériels et donc pas les dommages physiques si vous êtes victime d'un incendie ou d'une intoxication au CO. Mais vous pouvez étendre votre assurance incendie afin de bénéficier d'une intervention dans les frais d'hospitalisation en cas d'intoxication au CO.

N'hésitez pas à demander plus d'informations. Je me ferai un plaisir de vous conseiller : au bureau, par téléphone ou par e-mail.

Sources : croix-rouge.be - centreantipoisons.be

 

 
 

Bureau Gilson Carpentier sprl

Agence Bancaire Crelan
Intermédiaire de crédit en tant qu'agent lié Crelan.
Avenue de la Porallée, 55, 4920 Remouchamps
Tél 04/384.42.67
email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
FSMA n°  45619AcB
n° d'ent. 0467.175.853

 

Copyright © 2015  Sprl Bureau Gilson Carpentier I n° d'ent. 0467.175.853 I FSMA : 45619AcB I sprl Assurances Gilson I n° d'ent.0891.796.818 I FSMA : 102578A  - Webconcept by Nextmove

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.   Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus     J'ai compris

Nous utilisons des cookies pour fournir ces informations et services. Un cookie est un petit fichier qui est simplement stocké par votre navigateur sur le disque dur de votre ordinateur. Cela permet, entre autres, d'analyser le comportement des utilisateurs de ce site Internet de manière anonyme. Vous pouvez configurer votre navigateur pour qu'il vous avertisse lorsqu'un cookie est en cours de création ou pour empêcher sa création automatique. Vous pouvez refuser l'utilisation de cookies par ce site Web, mais cela peut limiter sa fonctionnalité et sa facilité d’utilisation.